Jeux Bretons

 

 

     Jeux Bretons    

 

Quelques jeux d'adresse bien connus en Bretagne, réalisés pour l'Association

"Plouharnel d'Hier et d'Aujourd'hui" (Morbihan - Bretagne Sud)

 

LE BILLARD HOLLANDAIS
Ce jeu voit s'affronter deux joueurs.  Chacun à son tour, alternativement sur 3 séries de

lancers, tire successivement 10 palets sans enlever les palets qui restent sur le jeu.
Puis, on pousse au fond des cases les palets qui y sont rentrés.

Les autres sont retirés du jeu.
Dans la deuxième série, si tous les palets ne sont pas rentrés,

on relance les palets retirés à l'issue de la première série.
Dans la troisième série, si tous les palets ne sont pas
rentrés, on réitère l'opération.
On compte ensuite les points en suivant ce schéma :
1 série de palets (4 palets alignés, soit 1 palet dans chaque case) rapporte 20 points.

Ensuite, on applique aux autres palets le coefficient correspondant à la case
dans laquelle ils se trouvent : (2 palets dans la case à trois points :

6 points). Le score maximum est de 48 points.
Le vainqueur est celui qui a remporté le plus de points.

 

 

BIRINIG
Ce jeu voit s'affronter deux joueurs.
Chacun à son tour, alternativement sur 3 séries de lancers, lance la boule

à partir de l'angle arrière du mât pour faire tomber le plus de quilles possible.
Chaque joueur dispose à chaque tour de 3 essais à suivre.

Chaque quille vaut 1 point et on ne les replace que lorsqu'elles sont

toutes tombées avant la fin des 3 essais.
A chaque tour de lancers, on compte le nombre de quilles abattues, et

on totalise  le nombre de points obtenus sur les 3 séries de lancer.
Le vainqueur est celui qui en a remporté le plus.

 

 

BOULTENN
Ce jeu voit s'affronter deux joueurs.

Trois boules sont placées sur un billot, le joueur dispose de trois autres boules.
La boule centrale « La Bigouden » vaut deux points et les autres un point.

Chaque joueur lance ses trois  boules.
L'impact doit être direct, c'est-à-dire sur la boule du billot.
Une boule chassée irrégulièrement (impact non direct) n'est pas remise en place.

Un choc sur le billot qui éjecterait une boule par accident

est un coup nul mais on ne replace pas la boule éjectée.

A chaque fois que la centrale est chassée, le joueur la remet en place.

Il est donc potentiellement possible de faire 9 points, voire plus.
Les boules sont replacées sur le billot dès qu'elles ont
 toutes été enlevées (en 2 coups par exemple).
Une partie se joue en 3 manches, on totqlise les points,
Le vainqueur est celui qui a remporté le plus de points.

 

 

LE PALET AUX TROUS
Ce jeu voit s'affronter deux joueurs.
Il se joue sur une planche comprenant différents trous.
Chaque trou vaut des points plus ou moins élevés.
Le but du jeu est, avec adresse, de réaliser le plus
grand score en visant les trous les plus dotés en point.
La partie se joue en trois manches.
Chaque joueur lance à chaque tour 8 palets.
On totalise les points obtenus lors des 3 manches.
Le vainqueur est celui qui a remporté le plus de points.
TECHNIQUE : Le palet doit arriver à plat sur la planche.

 

 

LE PALET DE KERDINY
Ce jeu voit s'affronter deux joueurs.
La boîte est posée à terre, la plus petite case orientée vers le lanceur.
Cette case, la plus petite, vaut 5 points,  la suivante, un peu plus grande, 4 points,
et ainsi de suite jusqu'à la cinquième case qui vaut 1 point.
Alternativement, chaque joueur doit lancer six palets. 

Ils doivent faire un maximum de points.
Ils ont droit à trois tours de jeu. 

Ensuite, on additionne les scores des 3 parties.
Le vainqueur est celui qui a remporté le plus de points.

 

 

LES SABOTS
Ce jeu voit s'affronter deux joueurs.
Chacun à son tour, alternativement sur 3 séries, lance 8 petits palets,

en essayant de les placer dans les sabots.

Un des sabots vaut 1 point, l’autre en vaut 2. 

A chaque tour de lancers, on totalise les points obtenus par palets ayant abouti
dans les sabots, et on totalise ensuite le nombre de points obtenus sur les 3 séries de lancer.
Le vainqueur est celui qui a remporté le plus de points.